Actualités

Mot pour mot « Andéaki »

Ateliers d’écriture animés auprès des demandeurs d’asile du PRAHDA de Pau, financés par le Ministère de la Culture, menés en mai-juin 2021. « Andéaki » veut dit nous sommes ce que nous avons fait ensemble.

Pendant une semaine, à ADOMA, PRAHDA de Pau, nous avons travaillé avec :
Aliona Gloukhova, auteure
– Gaspar Bouillat Johnson, médiateur culturel
– Amandine Monin, comédienne

Participants : 4 femmes et 10 hommes de 9 nationalités : somalienne, afghane, nigériane, ivoirienne, russe, djiboutienne, guinéenne, soudanaise, marocaine (sahraouie).
Nous parlons plus de 12 langues vivantes : arabe, somali, dari, ouzbek, français, portugais d’Angola, dialectes ivoiriens, russe, anglais, espagnol…

Ensemble nous avons écrit, chanté, échangé des mots, des histoires et des paysages intérieurs. Nous avons pu écrire des textes parfois assez longs. Enfin, nous les avons lus à voix haute dans le jardin du PRAHDA de Pau le vendredi après-midi.

Contactez-nous pour plus d’informations : notre adresse courriel est en bas de la page.

Découvrir aussi

Capsule temporelle

Capsule temporelle

Dimanche 13 juin 2021 à 10h – jardin du Kairn Rituel poétique participatif adressé au futur avec Pierre Vinclair en compagnie du Master écopoétique et création de l'Université d'Aix-Marseille et de l'École Supérieure d'Art et de Design des Pyrénées. Apportez les...

Bibliothèque

Bibliothèque

Bibliothèque est une œuvre vivante, les plantes installées dès le début sont là pour préparer ce nouveau territoire à l’invasion du vivant. À l'instar des œuvres de Michel Blazy, c'est le temps et les mécanismes du vivant qui produiront les histoires que ces livres...

Concert de clôture Le Baron Perché

Concert de clôture Le Baron Perché

20h30 - Concert de clôture du festival Avec les musiciens du collectif du Baron Perché Librairie Le Kairn / en partenariat avec Impact Pour la plupart poly-instrumentistes, les musiciens du collectif du Baron perché se reconnaissent dans la musique afro-américaine au...